Grand cours
Et si le patient était plus important que le dentiste

jeudi 18 et vendredi 19 juin 2020
Best Western Alexander Park 73000 Chambéry

1 grand cours / 2 conférencières

Carole
LECONTE

Lauréate de l’université (2001)
Exercice exclusif en chirurgie orale
parodontologie et implantologie depuis 2005
Intervenante dans différents DU et certificats d’implantologie
Conférencière internationale

Sarah
MERRAN

Médecin Généraliste
Micronutritioniste
Morphologue et Anti Age

Comprendre, analyser, booster la cicatrisation et la biologie de nos patients

Implantologie et parodontologie riment depuis toujours avec technique et moyens. Nos focus habituels sont concentrés sur les procédés, les méthodes, les aspects techniques. Nous avons traité dans tous les sens les impacts de l’enfouissement des implants, de leur connection, des choix de prothèse… Nous avons débattu des heures durant sur les biomatériaux et leur utilisation… Mais dans cette analyse technique sans fin, il y a un oublié de taille : le patient.

S’orienter sur la « patient-dépendance » est une boite de Pandore et un chapitre magique à la fois…

Probablement l’élément essentiel !

À n’en déplaire, il vaut mieux un bon patient qu’un bon chirurgien !

La bonne santé se voit... en apparence, mais la majorité des problèmes de santé ou de carences sont invisibles, et souvent non envisagés ou non perceptibles par les patients. Aussi, nous sommes devenus des experts dans la gestion des conséquences des problématiques buccales, mais nous délaissons l’analyse et la correction des causes. La prise en considération des étiologies est plus que jamais à prendre en compte dans nos traitements.

PROGRAMME
Jeudi 18 juin (matin) et vendredi 19 juin

Docteur Carole LECONTE

De nombreuses situations exposent à un retard de cicatrisation, ou accélèrent le vieillissement du parodonte ou du péri-implant. Si on ne comprend pas pourquoi le patient perd ses dents, pourra-t-on faire durer desimplants?

80% de la population française présente des carences, principalement en Vit D, Calcium, Magnésium, Vit C, Silicium... Ces carences ne sont pas le fruit unique d’une mauvaise nourriture !

Dans une situation de manque, le recrutement cellulaire est moins bon, les migrations plus lentes, les synthèses ralenties, et la qualité du tissu cicatriciel altéré. Une perte de chance qu’il faut estimer à sa juste valeur, et qui doit conduire chaque praticien et chaque patient à faire de son mieux en termes d’hygiène de vie, buccale, mais aussi alimentaire.

Mieux comprendre les phénomènes biologiques de la cicatrisation va guider l’adéquation entre le patient, ses besoins, mais aussi les propositions que l’on va apporter, et la manière dont on va les mener.

C’est un plaidoyer de la proactivité : on analyse et teste le patient avant, on lui donne l’opportunité d’arriver face à la phase chirurgicale au mieux de sa condition, puis on met en place la stratégie la plus adaptée, les matériaux les plus favorables...

Avoir conscience de l’impact de la santé et de l’hygiène de vie du patient est une étape majeure dans nos thérapeutiques qui sollicitent tous les mécanismes de reconstruction du corps. Rendre le patient conscient de son rôle et des besoins spécifiques du pré- au postopératoire est désormais, dans notre expérience quotidienne, un facteur majeur de succès.

Devant l’étendue des facteurs physiologiques et des dysfonctionnements possibles, nous apporterons des réponses à de nombreux points essentiels tels que le fonctionnement cellulaire, la dynamique de la cicatrisation, les influences hormonales, l’hygiène de vie, l’alimentation, le microbiote et plus encore. L’ère du facteur de risque purement tabagique est révolue, à nous d’en avoir conscience pour mieux aider nos patients : ce sont eux qui cicatrisent et qui sont une des principales clefs de pérennité !

Comprendre et analyser les facteurs de risque patient dépendant, les impacts des gènes et de l'hygiène

Hormones, médiateurs, stress, carences, microbiote, Hormones, médiateurs, stress, carences, microbiote, nutrition, alcool…tout compte, et plus que l’on ne l’imagine.

Mettre en place dans notre pratique quotidienne une approche thérapeutique où la physiologie trouve toute sa place, décoder la cicatrisation, comprendre tout ce qui peut permettre de l’améliorer, ou la ralentir, voire en limiter la qualité !

Comprendre les facteurs biologiques de pérennité parodontale et implantaire…bref permettre le meilleur comportement tissulaire, profiler les patients, prodiguer des conseils, envisager la prévisibilité...

PROGRAMME
Jeudi 18 juin (après-midi)

Docteur Sarah MERRAN

La prise en charge du terrain inflammatoire, avec son impact sur la santé osseuse

Le Docteur Sarah MERRAN exposera l’importance du microbiote intestinal et de la nutrition pour montrer leur intérêt dans la prise en charge de la chirurgie et de l’implantologie dentaire en préopératoire pour optimiser les résultats.

INFOS PRATIQUES

– Début des cours à 8h30
– Règlement obligatoire à l’inscription

informations / renseignements :

Please type your full name.
Invalid email address.
Invalid Input
A valider

Inscrivez-vous en ligne

Réservé aux membres à jour de leur cotisation 2020

Inscription aux grands cours des jeudi 18 et vendredi 19 jUIN 2020 avant le 15 juin 2020

Cotisation SOSDS 2020 : 60 €
Inscription au cours :  l'inscription n'est pas encore ouverte

11 boulevard de la colonne
73000 - CHAMBERY

Accès membres

Partenaires


© sosds 2019 - conception/design : signebluette